Festival Eperluette

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

SAMEDI 30 NOVEMBRE : 20 H 30
Fred Pellerin : De peigne et de misère

L'artiste :
Au menu ce soir un grand bol de rire ! Faut-il encore présenter Fred Pellerin ? Ce célèbre Québecquois est un homme rare. Tellement sympathique que l’on a envie de le tutoyer spontanément. Naturellement il fait preuve d’une grande générosité et quand il raconte il saute de délires en délices. Il tient l’équilibre sur le fil d’une histoire, il est un peu fil de féeriste. Peu d’artistes ont une relation à leur art, au plaisir, aux autres aussi sincère dans la transe de l’échange. Pendant une heure il va s’adonner à la loufoquerie orale, tourneur phraseur, il va tourner autour des mots comme une girouette aux pirouettes alambiquées. On le suit les yeux fermés, et on se prendra joyeusement les pieds dans l’utopie !
Le spectacle :
“Au recensement du Saint-Élie-de-Caxton légendaire, le barbier figure en tête de liste... Le barbier, Méo. Lui qui tint chignon sur rue principale pendant de nombreuses années et qui marqua l’histoire de son fer à friser. Au village, Méo veilla pendant longtemps sur la capillarité générale. À décoiffer juste à point, il sut prendre de front tous les tenants de la raie droite et monotone. Le génie frisait la folie. Ou l’inverse. Et peu importe. Ça se tenait ensemble. Maître dans l’art du sarclage, habile à trier les cheveux blancs et les idées noires, Méo avait surtout les cheveux en face des trous. Aussi, sachant tirer profit de son accès aux têtes des chacune et chacun, Méo en vint vite à s’inventer une philosophie du secret éventré et une sagesse de la redistribution de la confidence. Sans lui, les histoires ambiantes n’auraient pas l’élan qu’on leur connaît. Méo. Fin stratège de l’incroyable. Jusqu’à ce jour-là où le sort de l’humanité vint se poser sur les épaules du village. Ce fut lui qui sut garder vive la mèche de l’espoir.” Fred Pellerin

Public : pour tous à partir de 10 ans

Durée : 1h30

Prix : 8€ et 4€